L’amandier

le

Amandier_devorezmoi_02
Amandier_devorezmoi_06
Amandier_devorezmoi_01
Ce matin Sandrine m’a demandé d’écrire l’intro de l’amandier. Depuis qu’elle m’a dit ça, j’ai dans la tête le poème de Robert Desnos, à propos d’un lord anglais : « dans les jardins, en Angleterre, il y avait un… gardénia ». Un gardénia ! Pas un amandier ! Le vieux lord pique une fleur pour fleurir sa boutonnière. Et là, je me dis que pour coller avec notre délicieux gâteau, il aurait pu cueillir une petite branche d’amandier. Bref. C’est n’importe quoi ! Je crois que ma tête est plus à notre week-end à Londres qu’à l’intro du bel amandier pourtant si délicieux, qui accompagnerait si bien une cup of tea. Hihihi ! En même temps, il est dit que depuis que le lord s’est approprié la fleur, dans le jardin, il n’y a plus de gardénia. Je ne sais pas ce qu’a fait le vieux pour ravager la plante, mais bon, du coup, après son passage, ils ont peut-être planté un amandier, histoire que je retombe sur mes pattes ! Alors qu’attendez-vous ? Imaginez, pâtissez, dévorez !

Le gardénia – Robert Desnos -Recueil : Chantefleurs

Pour un gâteau de 6 à 8 personnes
préparation : 
15mn – Cuisson : 40 mn environ selon les fours
6 œufs à température ambiante
180 g de sucre en poudre
150 g de poudre d’amande complète
150 g de poudre d’amande ordinaire
150 g de beurre pommade (très très mou)
1 c. à c. d’extrait d’amande amère
1 c. à c. d’extrait de vanille

Imbibage
5 cl d’eau
1 c. à s. de sucre
1 bouchon d’Amaretto

Pour le glaçage parfumé à l’Amaretto
200 g de sucre glace
2 bouchons d’Amaretto

Préparation du gâteau
Préchauffez le four à 170°C
Dans un saladier, fouettez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume. Sans cesser de fouetter, ajoutez les poudres d’amande et le beurre mou jusqu’à l’obtention d’une pâte parfaitement homogène. Ajoutez l’extrait d’amande amère et de vanille.
Beurrez votre moule et chemisez-le de papier sulfurisé. Pourquoi le beurrer ? Pour que le papier adhère aux parois plus facilement !
Enfournez 45 mn à 1 heure selon votre four. Le gâteau doit être bien doré. Faites le test en piquant la lame d’un couteau pointu au cœur du gâteau, si la lame ressort sèche c’est cuit ! Laissez refroidir, puis démoulez.

Imbibage

Pendant que le gâteau refroidi, préparez le sirop d’imbibage. Portez à ébullition tous les ingrédients et laissez réduire 5 mn.
Appliquez généreusement le sirop à l’aide d’un pinceau.

Glaçage
Pour le glaçage, mélangez le sucre glace et l’Amaretto. Rajoutez de l’eau cuillère par cuillère (ou du sirop d’imbibage, s’il vous en reste). Le glaçage doit avoir la consistance d’une crème. Etalez-le sur le gâteau à l’aide d’une spatule. Faites cette opération une première fois en couche fine. Laissez sécher quelques minutes puis recommencez. Laissez de nouveau sécher. C’est prêt, décorez à votre guise et dévorez !

Photos S. et M. Zakri. 
Les photos sont la propriété exclusive de S. Zakri et ne peuvent être utilisées sans autorisation préalable.

Fleur_devorezmoi_07.JPG

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Marion dit :

    Ton gâteau est absolument magnifique avec cette belle déco printanière !

    J'aime

  2. Linou Cuisine dit :

    Superbe, j’adore, très jolie déco. Bravo !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s