Poulet au miso d’Ottolenghi

Hier, vous l’aurez constaté, on a complètement zappé de poster la recette. Nan, on n’était pas en vadrouille, quelque part loin de Paris, sans moyen de communication, genre stage survivaliste ! Ça aurait été drôle… Ce n’était pas non plus une méthode disruptive pour libérer le blog de ce carcan des conventions établies – publications le dimanche pour le sucré, le jeudi pour le salé- et opérer un repositionnement pour surprendre et faire monter la sauce. Ouais, ouais on maîtrise le langage pompeux de la pub. Mais non, la création et dans l’assiette pas dans la stratégie. En parlant d’assiette, on n’avait pas non plus cramé le plat… On aurait pu, mais non, on a concocté le plat dimanche dernier, et dévorez ce délicieux poulet dans la foulée ! Haha, non, on a tout simplement oublié. Mais alors complètement. On s’en est aperçu tard, le soir… Hihihi ! À midi, l’heure où en général, on écrit notre petite bafouille, Clémentine, note « cop’s for ever », nous a envoyé un petit texto, pour nous demander si on voulait tester le Bleu Bao, nouveau restau de la « Bao familiy ». On vous en a déjà parlé quand on a refait leurs haricots sautés (ici). Et puis on l’a appelé, parce que c’est mieux que de « textoter ». Après, ben on a bavé tout le reste de la journée en pensant à ce soir – oui on y va ce soir et ça fait tellement longtemps en plus qu’on n’est pas sorties !!!. On s’est dit que vous alliez survivre à cet oubli – y’a plus grave – et que de toute façon, mieux vaut tard que jamais. Tu parles d’une excuse. Bref, on vous a cuisiné le délicieux poulet au miso, de Yotam Ottolenghi, que Dayana, une autre cop’s for ever, nous avait concocté. On l’a adapté à notre goût, parce que, comme on vous l’a déjà dit, on ne kiffe que le blanc, mais on pense à vous, alors, on vous a quand même mis les instructions pour faire des cuisses et autres parties de la volaille. Voilà vous savez tout de notre vie « palpichiante » hihihi, alors cuisinez, partagez dévorez !

Ingrédients pour 4 personnes
Temps de préparation : 5 min – Temps de cuisson : 20 mn (ou 40 mn pour des cuisses)
4 blancs de poulet (vous pouvez, évidemment, utiliser des cuisses ou contre-cuisses en adaptant la cuisson).
3 c à s d’huile d’olive
40 g de tiges de coriandre
1 piment rouge coupé en 2 dans le sens de la longueur ou 2 – 3 piments végétariens.
Feuilles de coriandre et graines de sésame pour servir

PS : Dans la recette originale il y a 10 cébettes fendues en deux, à faire cuire comme les tiges de coriandre, c’est-à-dire sous le poulet. On n’en avait pas, haha !

La marinade
3 c à s de mirin
3 c à s de sirop d’érable
2,5 c à s de sauce soja light
80 g de miso blanc (épiceries bios ou asiatiques)
4 cm de gingembre frais pelé et finement râpé
3 gousses d’ail écrasées
1 citron vert et son zeste

Préparation
Préchauffez le four à 180°C.
Dans un saladier, mélangez le poulet avec l’huile de tournesol. Réservez.
Faites chauffer l’huile dans une grande poêle sur feu moyen vif et colorez le poulet rapidement de chaque côté. Réservez.
Dans un grand saladier, mélangez le mirin avec le sirop d’érable, la sauce soja, le miso, le gingembre, l’ail, le zeste et le jus de citron vert. Ajoutez le poulet et mélangez pour l’enrober de marinade. Ne salez pas.
Tapissez le fond d’un plat allant au four de tiges de coriandre, de piment, puis déposez les morceaux de poulet et la sauce par-dessus. Couvez hermétiquement de papier aluminium et enfournez pour 10 min (20 mn si ce sont des cuisses). Retirez ensuite l’aluminium, retournez les morceaux et poursuivez la cuisson 10 min (20 – 25 mn pour les cuisses), en arrosant 2 à 3 fois avec la sauce. Lorsque le poulet est cuit, parsemez de feuilles de coriandre et de graines de sésame. Servez, accompagné de riz et dévorez.

Photos S. et M. Zakri
Les photos sont la propriété exclusive de S. Zakri et ne peuvent être utilisées sans autorisation préalable

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. simone lafleuriel-zakri dit :

    Ce poulet à l’air trop bon…je vais essayer la recette mais avant m’assurer que j’ai tout les ingredients miso, soja, coriandre …il m’en faut pas mal !

    J’aime

  2. Une belle recette qui fait voyager !
    Bonne journée, bises.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s