Tarte aux abricots compotés à la fleur d’oranger sur pâte au romarin

 

IMG_2789

Photos : S. zakri
Photos : S. zakr

IMG_2788

Ça y est, les abricots commencent à arriver sur les étals des primeurs ! Et même si la saison commence à peine, (ceux que l’on trouve sont bien souvent en provenance d’Espagne), il est difficile de résister ! C’est l’été qui arrive. Enfin on veut y croire !
Donc me voilà lancée dans la réalisation d’une tarte qui, il faut le dire, était mal engagée dès la cuisson de la pâte. Je fais tout bien. Je la laisse reposer. Je l’étale, non sans mal parce qu’elle est très friable (voir recette). Je mets cette pâte dans mon beau plat rectangulaire. Je reconstitue les parties qui se sont cassées, j’enfourne ! Et là, malheur, je m’aperçois que mon plat ne rentre pas dans le nouveau four. Enfin, il ferme mais pas bien bien. Bref… il y a un peu de déperdition de chaleur et, du coup, la pâte cuit moins vite et se met à gonfler grave, et mes petites billes de cuisson disparaissent dans la pâte. Dépitée, je vais voir ma sœur en pleurnichant. Elle me dit, sans avoir jeté un coup d’œil au carnage. : « T’inquiète ce sera très bon ! ». Je repars vers la cuisine, pas tout à fait convaincue, mais on a des invités et rien d’autre comme dessert. Une fois la pâte cuite, j’ai enlevé mes petites billes de cuisson à la pince à épiler et j’ai fini ma recette. ET MIRACLE, cette tarte, en plus d’être très belle, était super bonne. Un vrai succès !

Ingrédients :

Pour la pâte sucrée au romarin
250 g  de farine
100 g de beurre à température ambiante
100 g de sucre glace
1 pincée de sel
1 jaune d’œuf
1cuillère à soupe rase de romarin sec ou frais très finement coupé
(aux ciseaux, c’est facile).
Des billes de cuisson à sec ou si vous n’en avez pas des haricots secs.

Pour la garniture
Environ 24 abricots (mais cela va dépendre de votre moule)
50 gr de sucre
150 cl d’eau tiède ou chaude.
3 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger  (nous on utilise l’eau de fleur d’oranger
de la marque Cortas que l’on trouve dans les épiceries orientales).
Un petit bout de branche de romarin.
½ cuillère à café de mélange 4 épices (facultatif)

Pour le décor (facultatif) : quelques petites sommités de romarin (le bout de la plante qui forme un mini bouquet) et quelques amandes effilées.

Préparation de la pâte :
Dans un saladier travaillez à la spatule en bois le sucre glace tamisé et le beurre jusqu’à l’obtention d’un appareil homogène. Ajoutez le jaune d’œuf. Mélangez encore. Puis, ajoutez la farine, le sel et le romarin coupé. Mélanger à la main jusqu’à l’obtention d’une boule compacte. Écrasez 4 à 5 fois la pâte avec la paume de la main. Cette technique s’appelle « fraiser ». Cela permet d’écraser les morceaux de beurre et de donner plus d’homogénéité à la pâte. Reformez une boule de pâte, filmez-la et laissez-la reposer au frais minimum 30 minutes avant utilisation.
Faites préchauffer votre four à 180 C° pendant 10 minutes.
Sortez votre boule de pâte du frigo. Ôtez le film alimentaire. Farinez-la puis étalez-la à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Attention cette pâte est très friable et elle peut nécessiter d’être foncée (étalée) petits bouts par petits bouts dans le moule à tarte.

Astuce : Vous pouvez étaler votre pâte que vous aurez un peu farinée entre deux grandes feuilles de papier cuisson. C’est ce qu’on a fait. C’est plus simple et pas besoin de fariner le plan de travail.
Une fois que vous avez obtenu l’épaisseur et la taille souhaitées, retirez la feuille du dessus  et placez le papier sulfurisé avec la pâte dans le moule puis coupez tout ce qui dépasse des bords.
Vous pouvez, aussi, comme nous, beurrer et fariner le moule et en vous aidant du papier cuisson, retourner votre « abaisse » de pâte de façon à ce que le papier cuisson se retrouve au-dessus. C’est plus périlleux, mais on voulait des bords nets. La pâte s’est cassée, mais en se servant des petits bouts déjà étalés on a refait le fonçage.
Piquez la pâte à l’aide d’une fourchette. Remplissez délicatement votre moule de billes de cuisson à sec. Et hop, au four 15 à 20 minutes thermostat 180°C ! La pâte doit se colorer légèrement et être dure au touché.

Les abricots et le dressage :
Pendant que votre pâte cuit, préparez le « sirop » pour les abricots.
Dans une grande poêle repartissez votre sucre et attendez sans le remuer qu’il se colore légèrement. Ajouter l’eau tiède. Remuez avec une spatule en bois. Ajouter le bout de branche de romarin, l’eau de fleur d’oranger et le mélange 4 épices. Attendre jusqu’à ce que le tout soit frémissant tout en remuant. Mettez vos abricots entiers. Il n’y a pas assez de sirop pour les recouvrir. C’est normal. Il s’agit juste de les laisser compoter. Tournez-les sur toutes les faces. L’opération ne doit pas excéder 10 minutes. Il faut que les abricots soient bien enrobés de sirop et légèrement cuits mais sans que leur peau ne
se détache. Enlevez-les de la poêle un par un, Coupez-les en 4, et placez-les chair
des abricots face en l’air. À l’aide d’une cuillère à soupe, arrosez la chair des abricots avec le sirop restant.
Il ne vous reste plus qu’à les disposer (chair en l’air) toujours  sur votre pâte précuite et de  décorer avec des amandes effilées si vous avez et de quelques petites sommités de romarin.
Il n’y a plus qu’à déguster accompagné d’un café blanc (pour un bol, une cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger et de l’eau bien chaude). C’est une recette du Moyen Orient.
On sert ce café blanc en fin de dîner. Ça rafraîchit l’haleine et calme avant le sommeil. Un délice !

Photos : S. Zakri
Les photos du site sont la propriété exclusive de S. Zakri et ne peuvent être utilisées sans autorisation préalable

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s