Basboussa à la rose et à la pistache

le

Basboussa_roses_pistaches_devorezmoi_02
Basboussa_roses_pistaches_devorezmoi_05
Basboussa_roses_pistaches_devorezmoi_06
Aujourd’hui c’est Basboussa. Oui mais c’est quoi ? Heu, un gâteau de ramadan (c’est en ce moment), dont la recette est largement inspirée de « Sweet », le magnifique livre de Yotam Ottolenghi et Helen Goh. Bon, on a refait le gâteau 2 fois et remis ça à notre sauce. Pourquoi ? Parce que la pâtisserie orientale n’est pas connue pour sa légèreté, on aurait dû se méfier. La première fois, on a trouvé que c’était trop sucré et trop gras, alors on l’a refait en modifiant les proportions de sucre et de beurre. Le résultat était délicieux ! Alors, à vous de pâtisser, découvrir, voyager et dévorer !

Ingrédients pour 8 personnes
Préparation : 20 mn et cuisson : 1h
1 c. à c. de cardamome réduite en poudre
70 g de pistaches émondées, plus 20 g de pistaches finement hachées
pour la décoration
100 g de poudre d’amande
150 g de semoule fine
2 c. à s. de farine
1 sachet de levure chimique
1/4 c. à c. de sel
250 g de beurre doux mou
25 g de pâte de pistache
180 g de sucre en poudre
4 gros œufs légèrement battus
Le zeste finement râpé de 1 citron
1 c. à s. de jus de citron
2 c. à s. d’eau de rose
Quelques pétales de roses fraîches pour la déco

Sirop
10 cl de jus de citron
8 cl d’eau de rose
100 g de sucre en poudre

Préparation

Préchauffez votre four à 180 °C
Mixez les pistaches pour obtenir des brisures assez fines. Mélangez cette poudre à la poudre d’amande, la semoule, la farine, la levure chimique, la cardamome et le sel. Mélangez le tout, et réservez.
À l’aide d’un batteur, crémez le beurre avec le sucre et la pâte de pistache, puis ajoutez les œufs un par un. Mélangez bien entre chaque ajout.
Ensuite, incorporez le mélange de poudres et épices, puis les zestes et le jus de citron, l’eau de rose et la vanille. Mélangez bien. Versez l’appareil obtenu dans le moule à manqué chemisé. Lissez la surface et enfournez pour environ 55 à 60 minutes, jusqu’à ce qu’une lame d’un couteau piquée dans le gâteau ressorte propre, sans être sèche pour autant.

Le sirop
Faites le sirop environ 10 minutes avant la fin de la cuisson afin qu’il soit chaud à la sortie de la basboussa. Dans une petite casserole à feu moyen, portez le jus de citron, l’eau de rose et le sucre à ébullition. Mélangez jusqu’à ce que le sucre fonde entièrement. Laissez frémir 5 mn puis retirez du feu.
À la sortie du four, arrosez-en généreusement le gâteau. Laissez refroidir puis démoulez en le remettant à l’endroit. Parsemez de brisures de pistaches et de pétales de roses fraîches. Dévorez !

Photos : Sandrine Zakri
Les photos du site sont la propriété exclusive de S. Zakri et ne peuvent être utilisées sans autorisation préalable.

sweet_1300x1300

 Sweet, le magnifique livre de Yotam Ottolenghi et Helen Goh.

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Marion dit :

    Quelle belle version de basboussa avec des parfums subtils et raffinés. Ton plat en argent vieilli est superbe !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s