Marble Halva – Halva marbré au chocolat


Déjà avant de partir en Grèce, on avait une furieuse envie de faire un « marble » halva, parce que c’est joli, que ça ressemble à un beau morceau de marbre veiné de chocolat. Enfin, j’en avais plus envie que Sandrine, parce que le halva elle n’est pas fan ! Notre papa en achetait souvent que ce soit en Syrie ou à Paris. Souvenirs, souvenirs. Ahahah pardon, pardon, tout le monde ne sait pas ce qu’est la halva. C’est une confiserie d’origine turque à base de crème de sésame. Ce nom est dérivé de l’arabe ḥalwā qui veut dire douceur ! Bref…
En arrivant à Athènes, sur le chemin, à pieds, vers l’hôtel, nous sommes tombées sur l’épicerie fine, de la mort qui tue, Ergon. En vitrine, il y avait une longue table, remplie de magnifiques halvas de toutes sortes : Pistaches, rose, chocolat, nature, noix, « marble »…  Vers l’infini et au-delà ! Aussi gros que des fromages, ou d’énormes gâteaux, présentés sous de jolies cloches grillagées, ils nous faisaient de l’œil, à chaque fois que nous passions devant le magasin. Sandrine a bien pris une photo, mais dommage, elle est ratée. Donc, on s’est lancées ! En fait, ce n’est pas compliqué à faire, il faut juste un thermomètre de cuisson, sinon, on dirait que l’on fait un château de sable mélangé avec un peu d’eau, pour plus de solidité, mais qui reste quand même friable ! Alors qu’attendez-vous ? Découvrez, pâtissez, partagez et dévorez…

Temps de préparation : 15 minutes – cuisson : 10 minutes
Ingrédients pour l’équivalent de deux petits moules de 14 x 6,5 cm. N’hésitez pas à diviser les quantités.
350 g de tahiné soit un pot
1 c. à c. d’extrait de vanille
300 g de sucre
100 g d’eau
80 g de chocolat noir mixé

Un thermomètre de cuisson

Préparation
Mixez le chocolat jusqu’à l’obtention d’une poudre grossière.
Garnissez le moule choisi de papier sulfurisé.
Versez la tahiné et l’extrait de vanille, dans une grande casserole. Faites chauffer le tout sur feu moyen, en remuant constamment pour ne pas que la tahiné attache, mais ne la faites pas bouillir. Elle va épaissir et changer un peu couleur. Réservez dans la casserole.

Dans une autre casserole antiadhésive de préférence, mélangez le sucre et l’eau. Portez à ébullition sur feu vif. Laissez monter le sirop en température jusqu’à ce qu’il atteigne 115-120°C. Versez le sirop sur la tahiné qui a tiédi, tout en mélangeant. À peine une minute suffit. La tahiné va épaissir très vite. Ajoutez le chocolat et donnez 2-3 coup de cuillères supplémentaires, PAS PLUS, sinon on aura plus l’effet marbré. Versez la pâte obtenue dans le moule. Appuyez et lissez bien le dessus. Laissez refroidir. Une fois froid, placez-le au frigo pour minimum deux heures. Démoulez sur une jolie assiette et dévorez par petites tranches. Ben oui, c’est une sorte de confiserie, un peu friable, et là, on l’a déjà désucré, donc il faut y aller mollo niveau quantité. Normalement les proportions de sucre et tahiné sont équivalentes et 1/3 d’eau, (ex : 300-300-100). Ouh lala lala, bonjour les calories !

Réalisation et photos : Sandrine et Muriel Zakri
Les photos du site sont la propriété exclusive de S. et M. Zakri et ne peuvent être utilisées sans autorisation préalable.



3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Je ne connais pas du tout mais c’est vraiment très tentant ! Pas sûre de trouver des amateurs dans mon entourage pour écouler cette merveille.
    Bonne journée, bises.

    Aimé par 1 personne

  2. Les recettes de la débrouille Okok dit :

    Très joli ton marbré

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s