Sacher torte

C’était il y a longtemps bien plus qu’il n’y paraît, nos parents, pour ajouter du beurre aux épinards, accueillaient à la maison des étudiants étrangers. Les nationalités se succédaient aux rythmes de leurs études. Souvent, par politesse, ils apportaient un cadeau de leur pays. Un jour ce fût au tour d’une Autrichienne de venir passer quelques mois à Paris. Dans ses bagages, elle avait rapporté une petite boîte en bois, portant le nom d’un hôtel : Hôtel Sacher. Dans cette petite boîte carrée, aux coins sertis de métal doré, il y avait le plus singulier des gâteaux au chocolat. Il était parfaitement calé dans le contenant dans lequel il était lové, protégé des coups éventuels que le transport aurait pu lui occasionner. Tout de glaçage au chocolat recouvert, il portait un sceau pour attester de son originalité et, en son centre, se cachait un trésor de confiture d’abricot, qui rendait son goût incomparable, digne du prince, pour lequel, il avait été inventé… Voilà, il nous restait en mémoire ce souvenir viennois. Bien sûr, la recette du Sacher est tenue secrète depuis 1832, cachée dans un coffre, qu’importe, notre copie vaut bien un crime de lèse-majesté. Il est délicieux et simple à faire, malgré des instructions à rallonge. Alors pâtissez, partagez, dévorez !

Gâteau au chocolat
6 œufs
100 g de sucre
50 g de sucre glace
150 g de beurre
150 g de chocolat 70 %
50 g de poudre de cacao non sucrée
150 g de farine
1 c. à c. d’extrait de vanille
Beurre et farine pour le moule
1 c. à c. rase de levure chimique
1 pincée de sel

Garniture abricot
180 g de confiture d’abricot sans morceaux et avec le moins de sucre possible.
1 bouchon de rhum

Glaçage au chocolat
180 g de chocolat noir
20 cl de crème épaisse
25 g de beurre pommade (pas fondu)
 
Préparation
Le gâteau

Préchauffez le four à 180ºc.
Dans deux saladiers, séparez les blancs des jaunes d’œufs.
Ajoutez une pincée de sel aux blancs d’œufs et battez-les en neige. Réservez.
Dans une casserole, faites fondre le chocolat et le beurre, ajoutez le cacao, mélangez et réservez pour que le mélange tiédisse. Ajoutez le sucre aux jaunes d’œufs et battez au moins 5 minutes, jusqu’à ce qu’il blanchisse et devienne mousseux. Ajoutez la vanille. Ajoutez le chocolat refroidi et battez à nouveau. Incorporez la farine et la levure. Mélangez bien. Versez l’appareil dans un moule préalablement beurré et fariné. Enfournez pour environ 45 à 50 minutes. Une lame de couteau enfoncée dans le gâteau doit ressortir humide mais propre. Démoulez votre gâteau, à l’envers, sur une grille, elle-même posée sur un plateau ou une grande assiette. Lorsque le gâteau est froid coupez-le en deux étages de même taille. Si le gâteau est trop bombé, coupez la partie rebondie et dévorez-la.

Le glaçage à la confiture d’abricot
Dans une petite casserole, mettez 130 g de confiture. Faites-la chauffer, quelques minutes, en remuant avec une cuillère en bois, jusqu’à obtenir une texture lisse. Ajoutez le rhum. Badigeonnez de confiture au rhum, les deux moitiés coupées du gâteau pour l’imbiber. Étalez, sur la moitié inférieure, les 50 g de confiture non délayée. Replacez l’autre moitié du gâteau par-dessus et utilisez le reste de confiture délayée au rhum pour badigeonner le dessus et le pourtour du gâteau. Laissez refroidir pour que la confiture fige.

Le glaçage au chocolat
Coupez le chocolat en très petits morceaux et placez-le dans un bol. Nous, on l’a carrément passé au hachoir électrique. Faites chauffer la crème jusqu’à ce qu’elle soit chaude, et versez-la sur le chocolat. Laissez la chaleur imprégner et fondre le chocolat une à deux minutes, puis remuer jusqu’à obtenir une belle crème homogène. Sans tarder, ajoutez le beurre, et remuez à nouveau jusqu’à ce qu’il soit bien incorporé. Versez le glaçage sur le gâteau, en le laissant couler au centre et sur les côtés, en vous assurant que le glaçage le recouvre complètement. Répétez l’opération, en récupérant le chocolat qui a coulé sur le plateau ou l’assiette, jusqu’à l’obtention d’une belle couche de glaçage. Laisser refroidir jusqu’à ce que le glaçage soit pris. Transvasez votre beau gâteau sur un joli plat. S’il reste du nappage à la confiture ou au chocolat, servez-les à côté dans des petits bols. Dévorez !

Photos S. et M. Zakri
Les photos sont la propriété exclusive de S. Zakri et ne peuvent être utilisées sans autorisation préalable.

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Ce gâteau a l’air si délicieux 🥰

    Aimé par 1 personne

    1. devorezmoi dit :

      Je crois que c’est notre meilleur gâteau au chocolat ! 😉

      Aimé par 1 personne

  2. C’est un gâteau assez compact de mémoire mais en petites parts, c’est délicieux ! Il est magnifique, bravo !
    Bonne journée, bises.

    J’aime

    1. devorezmoi dit :

      Ouiii un peu, mais il se garde bien. On peut en manger longtemps hihi

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s