Gougères à la truffe

Après Noël vient la nouvelle année… Et oui, c’est un cercle immuable. Le serpent qui se bouffe la queue. Une boucle temporelle. L’éternel recommencement. On prend les mêmes et on recommence. LA VIE. Ha ben non, faut que ça change ! Marre du re re-covid. On voudrait un miracle. Petit Jésus, fait que toute cette m… disparaisse. Certains diront : ah mais si on est dans le caca, c’est pour une raison, une prise de conscience. Un message de DIVIN, justement ! Gloups. On se passerait bien d’une leçon de morale. On a compris depuis deux ans. Enfin peut-être pas tout le monde, mais bon. C’est un peu relou. Ah, mais il y a pas que ça, diront ces mêmes autres : Et le réchauffement climatique, les pénuries… Tout est lié ma pov Lucette.
Naann désolé, mais là, on est en bad. En plus, on vient d’apprendre qu’à partir de demain on doit remettre les masques en extérieur. Le truc qui ne sert à rien ! La nouvelle année avec encore plein de boutons sur le nez. La loose à Dallas. Nous, on voulait juste des paillettes. Misère, on prend cher et 2022 n’a même pas commencée. Pas sûr qu’on prenne des résolutions.
Et puisque la boucle reboucle, nous aussi, on se met en boucle. Comme tous les ans, on vous a fait des choux. Oui ! Même pas mal, parce que c’est que du moelleux, du bonheur, de la tendresse. Le chou c’est chou. Alors les choux, chouchoutez-vous pour finir cette année !
Cuisinez, partagez, fêtez et dévorez… Chou chou choubidou wa !

Ingrédients pour environ 18 grosses gougères 
temps de préparation et de cuisson 
: 1 heure
Pour les gougères :
80 g de beurre
150 g de farine
4 œufs
100 g de fromage à pâte dur à la truffe.
20 cl d’eau
1 c. à c. de sel
Poivre
1 c. à c. de tartufata

Pour le craquelin (facultatif)
60 g de farine
40 g de parmesan râpé
15 g de tartufata
40 g de beurre mou
Une pincée de sel
2 tours de moulin à poivre

Le craquelin (facultatif)
Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients comme si vous faisiez une pâte à tarte. Une fois une pâte homogène obtenue, étalez-la sur 3/4 mm d’épaisseur entre 2 feuilles de papier sulfurisé et mettez-la à plat au congélateur 10 mn. Une fois les gougères pochées, découpez des disques de 4 cm de diamètre.

Gougères
Préchauffez le four à 180°. Faites chauffer (sans les faire bouillir) l’eau, le lait, le sel et le beurre dans une petite casserole. Lorsque tout est fondu, versez toute la farine d’un coup et mélangez bien avec une spatule en bois jusqu’à ce que la pâte n’adhère plus à la cuillère, ni à la casserole, et qu’elle fasse une grosse boule. Placez la pâte dans un saladier. Remuez la pâte 3 à 4 minutes pour qu’elle s’aère et qu’elle tiédisse. Ajoutez les œufs un par un. Battez énergiquement jusqu’à ce que le premier œuf soit complètement intégré à la pâte.
Ne vous inquiétez pas ! Elle va se diviser puis se réamalgamer. Refaites l’opération avec chaque œuf. La pâte doit être satinée et souple ! Lorsque, avec le doigt, vous creusez un sillon dans la pâte, il doit se refermer doucement. Ajoutez enfin la tartufata et le fromage à la truffe râpé. Mélangez pour les incorporer.

Placez la pâte dans une poche à douille (douille lisse d’1 cm de diamètre). Sur une plaque allant au four et tapissée d’une feuille de papier sulfurisé, formez des choux de 4,5 cm. Le mieux est de tracer le diamètre voulu sur l’envers du papier sulfurisé. Pour un joli pochage, appuyez légèrement sur la poche en maintenant la pointe de la douille un peu au-dessus du centre du rond. La crème va le remplir doucement. Pensez à espacer les choux car ils vont gonfler en cuisant. Posez les disques de craquelin dessus. Enfournez pendant 20-25 minutes. N’ouvrez pas votre four du tout, sinon les choux risquent de retomber. La cuisson est terminée lorsque, ils sont bien dorés. Laissez refroidir à température ambiante. Dévorez !

Photos : Sandrine Zakri
Les photos du site sont la propriété exclusive de Sandrine et Muriel Zakri et ne peuvent être utilisées sans autorisation préalable.

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. simone jeanne dit :

    Super ces gougères ! ce qui est le plus tentant c’est de faire la pâte : la pâte à choux.Elle gonfle gentiment en cuisant…Non et avec pour la boisson ? Ah du champagne alors !Très bien, le plus difficile est de trouver la truffe. fraîche en plus et juste exhumée de sa terre.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s