Gâteau mille crêpes à la vanille et framboises

devorezmoi.com
devorezmoi.com
devorezmoi.com
devorezmoi.com
Tout à commencé avec Clémentine… On vous en a déjà parlé 1000 fois! Dingue de bouffe, elle est capable de faire le tour de Paris pour aller acheter du vinaigre de riz fumé au bois de cerisier chez les japonais* (tout un programme), ou pour aller goûter du pâté en croûte chez un meilleur ouvrier de France et faire des comparaisons avec un autre charcutier renommé. Mais surtout, SURTOUT, elle court pour découvrir les gâteaux-des-nouvelles-boutiques-du-dernier-pâtissier-dont-le-tout-Paris-parle. Parfois c’est la déception ! Il y a quelques mois, on avait encore la boutique, la voilà qui arrive avec trois parts de gâteaux aux crêpes de la pâtisserie Crazy Mango. « Il faut absoluement que vous fassiez un gâteau aux crêpes pour le blog. Vous vous souvenez à Honk Kong, ils en faisaient plein ? ». Nan on ne s’en souvient pas ! « Maintenant y’en a partout. Même Hélène Darroze en propose au thé Matcha. C’est le dessert phare de son nouveau restaurant, le Jòia ! » Yes, Yes, mais on est pas Hélène Darroze hein, ni les talentueuses pâtissières hongkongaises, qui ont fait nos trois parts qui sont là sous nos yeux, attendant d’être dégustées. Surprise, c’est facile à couper : on s’attendait à une fuite de crème sur les côtés et à un effondrement façon tour de Pise. Pas du tout ! C’est fondant, bref, c’est délicieux ! Un bémol, quand même, pour celui au thé Matcha, mais parce que, pour nous, le thé Matcha, ça a un goût de poisson ! Quand on a dit ça à Clém, elle a explosé de rire, avant de reconnaître que oui, maintenant qu’on lui avait dit, il y avait un peu de ça ! Ben un peu mon neveu. La première bouchée te fracasse dans les vagues, et une fois que t’as bien bu la tasse, c’est l’amertume qui reprend le dessus, et on s’habitue. Donc, l’idée, nous monte jusqu’au cerveau, puis RIEN, jusqu’à ce que Clémentine vienne à la maison avec un gâteau qu’elle avait fait, elle-même. Nous : « t’as réussi à faire un mille crêpes ? » « Ben oui, c’est super facile et faut pas s’emmerder à faire les crêpes ». DÉSACRALISATION. L’édifice de crêpe qu’on croyait difficile à échafauder se révèle être d’une incroyable facilité à monter. Un jeu d’enfant ! Et TADAM… Voilà notre mille crêpes ! Alors, lancez-vous et dévorez ! 

Temps de préparation et de montage : 30 mn – temps de réfrigération : au moins 1h
Ingrédients pour un gâteau pour 6 personnes
12 à 16 crêpes achetées dans le commerce. Nous, on a prit les petites crêpes nature Monoprix (sachet de 8) au rayon frais. Dia. 17 cm
Quelques framboises fraîches

Pour la crème :
250 g de mascarpone froid
20 cl de crème liquide entière bien froide
3 c. à s. de sucre glace
Les graines d’une gousse de vanille
1 c. à s. d’extrait de vanille

Pour le coulis :
100 g de coulis de framboise
1 feuille de gélatine

Préparation
Dans un saladier, fouettez la crème et le mascarpone en chantilly ferme en ajoutant le sucre glace, l’extrait et les grains de vanille en toute fin.
À l’aide d’un grand bol, d’un petit saladier ou d’un cercle coupé dans du carton, recoupez les bords des crêpes pour les égaliser. C’est plus joli quand même !

Montage
Sur une grande assiette placez une première crêpe et répartissez uniformément de la crème. Attention de ne pas trop en mettre au centre, ni sur les bords, parce qu’au final, votre gâteau sera soit bossu soit creux ! UnIFORméMent !!! Faites attention également à bien superposer les crêpes, en une belle pile, sinon votre gâteau ressemblera à la tour de Pise. Déposez une deuxième crêpe, puis la crème et ainsi de suite. Finissez par une crêpe.

Dans une petite casserole, faites un peu chauffer votre coulis et incorporez-y la feuille de gélatine que vous aurez préalablement mise à tremper dans de l’eau tiède et égouttée. Mélangez.

Versez le coulis sur votre gâteau, en partant du centre. En principe, le coulis va se répartir uniformément sur la crêpe. Le gâteau est presque prêt. Il ne reste plus qu’à lui faire faire un petit tour au frigo pour le raffermir. Au moins 1 heure voire plus.
Décorez avec quelques framboises fraîches et dévorez !

 

*Nishikidôri – Le Comptoir ds poivres  – 6, rue Villedo 75001 – Paris

Réalisation et photos  : Sandrine et Muriel Zakri
Les photos du site sont la propriété exclusive de S. et M. Zakri et ne peuvent être utilisées sans autorisation préalable.

9 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Marion dit :

    Waouh, trop beau et trop gourmand !!
    Bonne journée, bises.

    J'aime

    1. devorezmoi dit :

      Merciiii ! Simple à faire en plus…

      J'aime

  2. Linou Cuisine dit :

    Très jolie présentation…. whaou 💕Bravo 💗

    J'aime

  3. EmilieRD dit :

    Quel boulot! Mais le résultat est superbe et doit en valoir la peine!

    J'aime

    1. devorezmoi dit :

      Ben non, c’est plus simple qu’il n’y paraît, juste une question de dextérité question empilage ;-). Merci pour le compliment.

      J'aime

  4. Il est très appétissant, d’un esthétique! Bravo!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s