Zaatar


On voulait faire une recette avec du zaatar, encore fallait-il en avoir sous la main. Alors oui, on peut en acheter un peu partout maintenant, mais c’est quand même mieux de le faire soi-même, non ? Trois petits tours de moulin et c’est fait ! En Syrie, on le mange au petit déj. L’idée c’est de tremper son pain dans l’huile d’olive, puis dans le zaatar et dévorez… Ici c’est plutôt saupoudré sur des dips, des légumes et des salades. On fait comme on veut quoi, on le réinvente, on s’amuse, un peu comme le houmous qui a pris tout plein de couleurs et de saveurs en franchissant les frontières. Ah, les délices du melting pot, du mélange des cultures, des jolis accents qui s’entremêlent… Bon, faites comme nous, découvrez, cuisinez, partagez et dévorez la vie saupoudrez d’épices !

Ingrédients pour un petit pot
1 c. à s. de thym séché
1 c. à s. de sarriette séchée
2 c. à s. de sumac en poudre (épiceries orientales ou web)
2 c. à s. de graines de cumin séchées (ou en poudre)
2 c. a s. de graines de coriandre séchées (ou en poudre)
3 c. à s. de graines de sésame grillées
1 c. à c. de fleur de sel

Vous aurez besoin d’un mortier avec un pilon ou d’un mixeur ou encore d’un moulin à café.

PS : Nous avons fait un mélange thym/sarriette car le thym, ici, n’a pas le même goût que celui utilisé au Moyen Orient.

Le sumac kesako : C’est une poudre rouge obtenue à partir de baies séchées poussant sur un arbuste (Rhus Coriaria) de la même famille que le pistachier. Elle a un goût fruité et acidulé qui remplace le citron et le vinaigre dans la cuisine libanaise, syrienne, iranienne ou turque.

Préparation
Dans une poêle, à sec, faites torréfier les épices en grain (cumin, coriandre) et le sésame s’il est blanc (cru), pendant quelques minutes.
À l’exception du sésame, mixez ou pilez tous les ingrédients en grain ainsi que les herbes séchées. Vous devez obtenir une poudre un peu grossière.
Évidemment, si vous utilisez du cumin, sumac et du coriandre en poudre, pas la peine de les mixer !
Ajoutez le sel et le sésame grillé. Mélangez, c’est prêt !
Conservez votre zaatar dans un pot hermétiquement fermé à l’abri de l’humidité. Dévorez comme il vous plaît…

Réalisation et photos : Sandrine et Muriel Zakri
Les photos du site sont la propriété exclusive de S. et M. Zakri et ne peuvent être utilisées sans autorisation préalable.

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. simone lafleuriel-zakri dit :

    Mais je n’arrive pas à mettre un « comment »…connection

    J’aime

  2. mamscook dit :

    C’est toujours mieux fait maison 🙂
    Merci pour cette recette!

    J’aime

    1. devorezmoi dit :

      De rien, merci à toi

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s