Quatre-quarts marbré framboise et rose

Quatre_quarts_framboise_rose_devorezmoi_04
Quatre_quarts_framboise_rose_devorezmoi_03
Quatre_quarts_framboise_rose_devorezmoi_02
Voilà, voilà… C’était notre anniversaire. Oui, oui, ça y est, l’amère pilule est passée ! Forcément ce jour-là, on reçoit des coups de fil de joyeux vœux. Donc on répond quand ça sonne ! Normal, on n’est pas de sauvages ou si peu. Et cet après-midi du D-day, le fixe sonne. Je décroche pensant que ce sont nos parents qui pour une fois se sont souvenus ! Ben non, ma mère pensait, en fait, qu’on était le 26 – Vive la retraite – et donc ce n’est pas eux. Au lieu de ça une jeune femme, avec accent, commence son monologue : « Enchantée de vous parler Madame ZAKRI, je vous appelle pour le compte de la société X blablabla ». La ligne est mauvaise, je ne comprends pas tout et je l’interromps : « Pardon, mais à quelle Madame (putain MADAME !) Zakri vous désirez parler ? ». « À Madame Sandrine Zakri ». « Ce n’est pas moi, cela ne me concerne pas ! » je dis. « Ah mais mon appel n’est pas nominatif, nous interrogeons toutes les personnes du 18e arrondissement, vous habitez bien au tatatatata », elle me sort notre adresse ! Okayyyyy « mais, pourquoi appelez-vous ? ». Je ne suis pas très agréable, mais comme je n’ai pas tout compris à son laïus du début, je ne raccroche pas ! « Tout d’abord Madame Zakri, avez-vous passé les quarantaines ? ». EUHHHHH… Dans ma tête les idées fusent quant aux plus de quarante trucs que j’aurai pu dépasser depuis le début de l’année : Les quarantaines d’heures passées devant Netflix, oui je crois… Les quarantaines de coup de fil comme celui-là, certainement – les quarantaines de quoi en fait. Tu veux savoir quoi Madame ? Calmement, je reformule sa question : « Vous voulez savoir si j’ai dépassé la quarantaine ? ». Pour rappel, c’est le jour de notre anniv ! « Vous voulez savoir si j’ai plus de quarante ans ? ». « Oui c’est ça ! » me répond-elle. « Oui, j’ai dépassé les quarante ans ! » Merci de me rappeler que nos vingt ans se sont fait la malle il y a un bail ! C’était il y a longtemps, bien plus qu’il n’y paraît, au cœur d’un univers où les enfants rêvaient. Et comme les « pov » gosses ne rêvent plus, vu qu’on n’arrête pas de leur dire que c’est la fin du monde, parce qu’on a bien fait caca sur la terre et que jusqu’à présent on avait bien caché, mais là on peut plus… C’est fou ce que la situation s’est dégradée en si peu de temps, quand on y pense !
Bref, elle est super-satisfaite de ma réponse. « À la bonne heure, Madame… ». Bien contente que tu sois ravie jeune dame. Je le suis un peu moins que toi, mais je vais essayer de positiver. Tout dépend, en fait, de là où on met le curseur de la vieillerie, hein ? Je bous. Bref, elle m’explique qu’ils ont mis en place un service d’aide à la personne. Je lui réplique que si j’ai dépassé les quarante ans je ne suis pas pour autant grabataire et que je n’ai pas besoin de leurs services. Second rappel pour les oublieux, c’est le jour de notre anniv ! Dans ma tête je me suis dit que la prochaine étape, c’était les démarchages pour les couches-culottes ou les assurances obsèques ! Bref, c’est pas fini ! Elle insiste. Elle s’embrouille et finit par rebondir sur son pitch et me dit qu’ils ont mis au point une formule pour les petites retraites. Je vous jure que c’est vrai ! Allo ! Allo ! Au fait, Madame, je vais pouvoir la toucher quand ma retraite, et vous savez à quel point elle sera petite ? La France à la réputation d’être The État providence, mais octroyer la retraite aux personnes ayant « les » quarantaines, ils n’y ont pas encore pensé Madame. Vous pourriez p’être souffler l’idée au Président qui, lui préférerait qu’on travaille jusqu’à ce qu’on sucre les fraises ! « Je n’ai pas l’âge de la retraite ! ». Ça a raccroché ! Du coup, on a fait cet irrésistible quatre-quarts. Une petite tranche de réconfort par-ci, une autre par-là et quand on sera vieille, genre vraiment vieille on roulera. C’est mieux pour se déplacer… Enjoy votre âge, pâtissez et dévorez la vie !

Ingrédients pour un cake 
Préparation et cuisson : 1h
Ingrédients
4 œufs
200 g de sucre
250 g de farine
250 gr de beurre fondu
1/2 paquet de levure chimique
2 c. à c. d’arôme naturel de rose
150 gr de framboises fraîches ou congelées
 + quelques unes pour la déco

Pour le glaçage

10 c. à s. de sucre glace
½ jus de citron ou un peu d’eau
2 bouchons d’eau de rose ou 21 c. à c. d’arôme naturel de rose

Pour le décor : framboises, feuilles de menthes ou de basilic, sommités de romarin et pétales de rose… Ce que vous avez !

Préparation
Préchauffez votre four à 180 degrés.
 Dans une petite casserole, faites un peu chauffer vos framboises fraîches ou surgelées afin de pouvoir les écraser et les réduire en purée.
 Dans un grand saladier. Avec votre batteur électrique (ou pas), fouettez les œufs et le sucre, jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux et blanchisse. Ajoutez peu à peu la farine, la levure chimique. Mélangez, puis, incorporez le beurre fondu. Mélangez encore pour obtenir une belle pâte homogène et lisse. Divisez-la en deux.
 Incorporez la purée de framboises à votre première pâte. Dans la deuxième, ajoutez les 2 cuillères à café d’arôme naturel de rose.
 Beurrez et farinez votre moule à cake. À l’aide d’une cuillère, déposez, successivement, de petits tas de pâte à la framboise et à la rose, pour créer le marbré. Tapez votre moule pour éviter les bulles d’air et lisser légèrement le top. Enfournez environ 35-40 minutes selon les fours. Une fois le gâteau refroidit vous pouvez le glacer ! Mélangez le sucre glace et l’eau de rose, puis ajoutez, peu à peu, le jus de citron. Le glaçage doit avoir la consistance d’un yaourt brassé. Si vous n’avez pas assez de jus de citron, ajoutez un peu d’eau.
 Glacez le gâteau en deux temps. Pour cela, divisez le glaçage en deux. Faites une première couche et laissez sécher un peu, puis refaites une deuxième couche. 
Décorez de framboises et de tout ce que vous avez à porter de main, et qui soit comestibles : feuilles de menthe feuilles ou de basilic, sommités de romarin et pétales de rose…

Réalisation et photos  : Sandrine et Muriel Zakri
Les photos du site sont la propriété exclusive de S. et M. Zakri et ne peuvent être utilisées sans autorisation préalable.

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Joyeux anniversaire à vous 😉 ❤️🎂🎉
    Et pour la recette ça m’a l’air si bon !! Framboise et rose miammm !!!

    J'aime

  2. Il est bien beau ce marbré !

    J'aime

  3. Marion dit :

    Joyeux anniversaire (un peu en retard) !!
    Votre cake est juste magnifique !! Bravo !
    Bonne journée, bises.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s