Croque-monsieur italien

Mama Mia, on en aurait bien croqué deux ou trois de ces croque-monsieur, tellement ils étaient beaux et bons. De toute façon le mot est invariable : Un croque-monsieur, deux croque-monsieur, pas de « s », du coup, pas de kilo ! Tu peux en manger plein ! Ça ne se verra pas. Il n’y a pas faute… Ah, on adore les subtilités de la langue française. Si vous voulez vraiment mettre un « s », il faut attacher les deux mots : croquemonsieurs. Mais là, vous ne croquez plus le monsieur, vous l’avalez, vous l’engloutissez, le dévorez tout cru… Comme le croque-mitaine. Lui aussi est invariable. Il est seul et unique à peupler les cauchemars des enfants. Un croque-mitaine qui croque les petits et grands messieurs comme des croque-monsieur… Mama Mia, cette histoire fiche la trouille. Tout ça pour un « s » qu’on aurait bien mis à nos croque-monsieur delicioso. Cuisinez, partagez et dééééévooorez ! Grrrrr…

Ingrédients pour deux croque-monsieur
4 pains focaccias (ou 2 que vous couperez en deux s’ils sont grands)
2 tranches de prosciutto ou de jambon de Parme
Une grosse boule de mozzarella coupée en tranches
2 grosses c. à s. de pesto rosso
2 grosses c. à s. de béchamel maison ou marque Elle & Vire (rayon frais)
2 c. à c. de crème de truffe ou tartufata
Quelques pétales de tomates séchées coupées en deux
2 poignées de roquette
Quelques feuilles de basilic

Ps : Vous pouvez remplacer les focaccias par des tranches de pain de campagne
Pour la focaccia, vous avez la recette ici

Préparation
Préchauffer le four à 200°C.
Dans un bol, mélangez la béchamel et la tartufata.
Étalez du pesto rosso sur une tranche de foccacia.
Par-dessus, déposez une tranche de prosciutto, puis quelques tranches de mozzarella, des tomates séchées, une grosse cuillère de béchamel/truffe, et, enfin, une petite poignée de feuilles de roquette et quelques feuilles de basilic.
Refermez le croque-monsieur. Faites, évidemment, la même chose pour le deuxième croque-monsieur. Enfournez environ 10 minutes de façon à ce que la mozzarella soit fondue et le dessus des « croques » bien doré. Dévorez avec une salade !

Photos : Muriel et Sandrine Zakri
Les photos du site sont la propriété exclusive de Sandrine et Muriel Zakri et ne peuvent être utilisées sans autorisation préalable.

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Ce croque est bien alléchant dis donc, avec ce fromage qui coule…

    J’aime

  2. sotis dit :

    quand la langue française pousse à la gourmandise, moi je craque forcement!!!! bisous

    Aimé par 1 personne

  3. Oh là là ! Comme c’est appétissant ! C’est du croque-monsieur de compétition.
    Bonne journée, bises.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s