Udon au porc, shitakés et choux chinois comme à Shanghai (Cu Chao Mian)

Udon_porc_choux_chinois_devorezmoi_01
Udon_porc_choux_chinois_devorezmoi_03
Udon_porc_choux_chinois_devorezmoi_04
Comme des nouilles à Shanghai

De Shanghai, où nous avons passé quelques jours il y a longtemps, il nous reste des souvenirs d’errance, de pluie et de nourriture. Voilà le récit d’une journée parmi 3 autres. Comme d’habitude, nous faisons beaucoup de choses à pied et le premier jour nous décidons d’aller voir le musée de Shanghai. Et nous voilà, tournant autour de l’immense place du peuple pour en trouver l’entrée. Errance… C’est un improbable petit bonhomme, vêtu d’un uniforme militaire, et juché sur un non moins improbable chariot électrique, qui nous met sur la voie. De là nous allons voir le Bund. Là, la pluie commence à tomber bien comme il faut. On nous avait dit : il faut aller de l’autre côté du Bund pour voir on ne sait plus quoi. Arrivées de l’autre côté, à la pluie se mêle un vent d’une incroyable force. Désespoir… Trempées, transies de froid, nous visitons l’aquarium, le truc le plus près du tunnel pour échapper à la tempête. L’eau attire l’eau. Retour de l’autre côté du Bund. Impossible de tirer de l’argent. Compliqué ! Rendez-vous dans le quartier français pour retrouver des amis dans un restaurant. Le chauffeur de taxi est perdu. On le largue au milieu de nulle part et finissons en courant toujours sous la pluie armées de notre carte de la ville pour tout repaire. Pour les taxis, on nous avait aussi prévenus : Difficile de se faire comprendre à moins d’apprendre le nom des rues avec l’accent chinois. Le restaurant est adorable. Son nom, un numéro : le 1931. La nourriture est délicieuse et raffinée. Nous, trempées jusqu’aux os, nous ne ressemblons plus à rien. Réconfort… Ce soir-là, nos amis décident qu’ensuite nous irions dans un bar chic, le bar rouge, dans une tour surplombant le Bund. Avec Sandrine, on se regarde et on se dit que la situation se complique encore, on a l’air de rien ! Tour chic. Bund 18 : Arrêt au 6eétage pour visiter le restaurant des frères Pourcel. Puis dans les escaliers menant au bar un français nous arrête : « C’est une soirée privée ». « Et ? », dit une amie, « vous voulez dire que l’on ne peut pas entrer » ? Dans nos têtes, on se dit qu’évidemment notre état lamentable va poser problème… « Mais si ! » Répond le jeune homme, « mais il faut seulement payer l’entrée… ». On paye l’équivalent de 5€ chacun. Soulagement… Nous voilà, dans un bar classe, surplombant Shanghai avec des expats et des Chinoises immenses, des mannequins tout droit sortie du film In the mood for love. On n’avait vu nulle trace de ces créatures ailleurs dans la ville. Imposture… Deux nouilles archi cuites, non égouttées, au milieu de spaghettis crus. Bref, Sandrine est allée essorer ses chaussettes dans les toilettes où une petite dame parsemait le lavabo de pétales de fleurs à chaque passage de clientes. Rigolade… Voilà comment s’est achevée notre journée : Classe jusqu’au bout ! Est-ce qu’on a mangé des nouilles pendant notre séjour ? On ne s’en souvient pas. En fait on a surtout mangé des dumplings. Qu’importe, c’est ce qu’on vous a cuisiné aujourd’hui. Alors quand vous ferez cette recette essayez de nous imaginer, trempée comme des nouilles, amusez-vous, dévorez !

Ingrédients pour 4 personnes
préparation et cuisson : 
25 mn – Marinade : 15 mn
Le porc et la marinade
350 g de porc maigre
1 c. à c. de fécule de maïs
1 c. à s. de sauce soja légère
1 c. à s. de sauce soja noire
1½ c. à s. de vin Shaoxing (bouteille en fond de photo ou en bas de l’article) – Vous pouvez le remplacez par un vin un peu sucré
½ c. à c. de sucre

Le reste du plat
3 c. à s. d’huile neutre
8 champignons shitaké lavés
3 portions de Udons
2 c. à s. de sauce soja noire
2 c. à s. de sauce soja
1/2 c. à c. de sucre
2 cm de gingembre lavé et épluché (facultatif)
Les feuilles de 2 choux bok choy
Graines de gomasio (facultatif)

Préparations
Coupez le porc en fines tranches. Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients de la marinade avec la viande. Réservez 15 minutes. Pendant ce temps, préparez les autres ingrédients. Faites cuire les udons selon les instructions au dos du paquet (2-3 minutes dans de l’eau bouillante) et égouttez-les. Les Udons sont, normalement, déjà cuits mais ils sont très compacts. Il s’agit juste de les réchauffer un peu et de les « décompacter ».
Lavez et coupez les choux. Émincez finement le gingembre et les shitakés.
Chauffez une cuillère à soupe d’huile dans un wok à feu vif. Faites sauter le porc avec sa marinade jusqu’à ce qu’il soit bien doré. Baissez le feu, retirez le porc du wok et réservez. Ajoutez quelques cuillères à soupe d’huile dans le wok et faites sauter les champignons et le gingembre environ 2 minutes à feu moyen. Ajoutez les nouilles, les sauces de soja et le sucre. Faites sauter le tout jusqu’à ce que les nouilles aient une couleur brun foncé et uniforme. Ajoutez la viande puis les feuilles de chou. Mélangez-les 1 à 2 minutes jusqu’à ce que celles-ci soient cuites. Parsemez de graines de gomasio. Dévorez !

Réalisation et photos  : Sandrine et Muriel Zakri
Les photos du site sont la propriété exclusive de S. et M. Zakri et ne peuvent être utilisées sans autorisation préalable.

vin-de-riz-hua-tiao-640ml
Images des différentes bouteilles de vin Shaoxing

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s