Tarte aux figues et aux épices

Tarte_figue_epices_devorezmoi_07
Tarte_figue_epices_devorezmoi_04

Tarte_figue_epices_devorezmoi_01
Et si on vous disait que la figue est à l’origine du péché originel ? On sait, on sait, à la vue de notre tarte, vous vous dites que oui sûrement, en tout cas, à l’origine du péché de gourmandise ! Bah non, c’est pire… Le monde ne s’est pas écroulé parce qu’Adam et Ève ont croqué une pomme. Non, mais parce que, très certainement, ils ont mangé une figue, après s’être fait entourlouper par le serpent. Le fruit leur a donné la connaissance. Ils se sont retrouvés tout nus et ont utilisé les feuilles du fruit pour se couvrir. Ouais, ça vous paraît rocambolesque comme histoire, mais la preuve est dans THE texte : « Et les yeux des deux furent ouverts et ils connurent qu’ils étaient nus et ils cousirent des feuilles de figuier et se firent des ceintures » – verset 3.7 du livre de La Genèse.
Exit donc les autres fruits. Se cacher le sexe avec des feuilles de vigne reste encore possible, mais avec des feuilles de pommier, l’entreprise semble hasardeuse. Et on les imagine mal, se rêveillant dans leur plus simple appareil, un peu confus, (ils ont quand même désobéi au Seigneur et fait une grosse bêtise ! ), courant dans le jardin d’Éden à la recherche d’un figuier ! Ben non, ils ont pris ce qui leur tombait sous a main ! Bref, voilà donc le plus ancien fruit domestiqué, (des traces de sa culture remonte à9 400 à 9 200 av. J.C.), mêlé au péché originel puisque ayant servi à cacher l’origine du monde (au sens propre comme au figuré) ! This is it… La sentence est irrévocable, Adam, Ève, prenez vos affaires, l’aventure au Jardin d’Éden s’arrête ici ! C’est après cette tentative de dissimulation maladroite de leur péché que pour ces pauvres âmes, les embrouilles commencent. Déjà, d’âmes, ils passent à humains, puisque ce n’est qu’après la découverte de leur forfaiture, que le Seigneur les punit en leur donnant, entre autres châtiments, de la peau pour se couvrir. Après c’est l’escalade dans la loose. La femme enfantera dans la douleur et l’homme devra utiliser sa force pour bosser et trouver sa nourriture jusqu’à leur mort ! Et dire qu’on continue à manger des figues… Allez, on vous absout. Pâtissez et dévorez avec gourmandise.

Pour 4 personnes – temps de préparation et de cuisson : 35 minutes
Temps de repos de la pâte : 1 heure
1 kilo de petites figues fraîches (une quinzaine)

Pour la compote
5 figues (prélevées sur le kilo. Prenez les moins jolies)
1 c. à c. de mélange 4 épices
Le zeste d’un tiers d’orange bio

Pâte sucrée
(Vous pouvez acheter une pâte sablée en grande surface)
150 g de farine
35 g de sucre glace
60 g de beurre mou
15 g de poudre d’amande
1 œuf.

1 c. à c. de mélange 4 épices
1 pincée de sel

 Crème d’amande
50 g de beurre mou
50 g d’amande en poudre
50 g de sucre en poudre
1 œuf. battus

La pâte sucrée
Dans un saladier, mélangez la farine, le beurre, le sucre glace, la poudre d’amande, le mélange 4 épices et le sel. Sablez grossièrement le mélange entre vos mains. (C’est-à-dire, frottez rapidement une quantité de pâte entre vos mains pour lui donner un aspect de sable et recommencez jusqu’à ce que toute la pâte ait cette consistance). Ajoutez l’œuf. Mélangez. Faites une boule avec la pâte. Si c’est trop collant, rajoutez un peu de farine. Puis aplatissez la boule obtenue, filmez-la et placez-la au frigo au moins½ heure. (C’est plus simple d’étaler une pâte froide déjà un peu aplatie, que de partir d’une boule).

Beurrez et farinez l’intérieur d’un moule de 22 cm de diamètre et étalez la pâte. Faites des petits trous avec une fourchette.Remettez au réfrigérateur ½ h environ. La pâte va durcir, ce qui évitera que les bords ne retombent pendant la cuisson.

Préchauffez votre four (160 °C). Coupez du papier sulfurisé à la taille du fond de tarte et posez-y des billes de cuisson ou des légumes secs. Enfournez votre pâte environ 15 minutes. La pâte doit être blonde. Réservez.

La crème d’amande
Dans un saladier, mélangez le sucre, la poudre d’amande, le beurre mou. Incorporez l’œuf battu progressivement. Versez le mélange sur la pâte cuite. Repartissez bien. Enfournez à 160 °C pendant encore 15 minutes. Laissez refroidir.

La compote
Coupez les figues en tout petits dés. Placez-les dans une casserole avec le mélange 4 épices et les zestes de l’orange. Laissez compoter à feu doux. Rajoutez un peu d’eau si nécessaire. Lorsque les fruits sont bien fondants, retirez du feu et laissez refroidir.

Le dressage
Sur votre pâte et crème d’amande, versez la compote. Coupez vos figues restantes en 4 et placez-les harmonieusement sur votre tarte.Voilà c’est beau à tomber à la renverse, c’est délicieux alors qu’estce que vous attendez ? Pâtissez dévorez !

Réalisation et photos  : Sandrine et Muriel Zakri
Les photos du site sont la propriété exclusive de S. et M. Zakri et ne peuvent être utilisées sans autorisation préalable.

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Marion dit :

    Oh là là, quelle splendeur cette tarte !! J’adore !!!!!!
    Bonne journée, bises.

    J'aime

  2. EmilieRD dit :

    Quelle jolie présentation! Elle doit être à tomber cette tarte!

    J'aime

  3. Linou Cuisine dit :

    Elle est magnifique cette tarte, ce doit être un régal. Merci pour ce joli partage.

    J'aime

Répondre à Marion Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s