Riz au lait à l’orange ou Roz bi haleeb mbattan

On ne sait pas vous, mais nous, on ne sait plus trop quoi penser de ce monde de dingues. C’est la valse des guerres : géopolitiques, religieuses… A petits ou grands pas approximatifs, l’une s’efface à peine qu’une autre prend sa place. Un, deux, trois… On tourne et on enchaîne, sur la ronde diplomatique… Un, deux, trois ! De quoi donner le tournis et une envie irrépressible de mettre le doigt sur la mappemonde, qui ne tourne plus tellement rond, ralentir sa course folle et la remettre, pour un instant, sur son axe. Pauvre Terre ! Ses enfants Hommes, lui donnent du fil à retordre. Drogués au pouvoir ou à l’avoir. Violents. Mégalos. Egocentriques. Une belle panoplie de sociopathes. Il y a bien des gentils, beaucoup même, qui essaient de bien faire, de ramasser les pots cassés, mais qui les écoute ? Certainement pas les dégénérés qui se sont emparés des gouvernances. Nous, on a trouvé refuge dans un dessert doudou d’enfance, à Alep. No comment sur la situation là-bas. Un riz au lait surmonté d’une crème d’orange, aussi beau que bon, aussi délicat que la paix… Alors faites comme nous pâtissez, partagez, dévorez !

Ingrédients pour 6 verrines
Temps de préparation : 50 mn – temps de refroidissement : 2h
Pour le riz au lait
70 g de riz rond
25 cl d’eau
50 cl de lait
30 g de sucre
1 c. à s. d’eau de fleur d’oranger

Pour la crème d’orange
25 cl de jus d’orange frais
20 g de sucre (Plus ou moins en fonction de la sucrosité de votre jus)
15 g de fécule de maïs

Le riz au lait
Rincez le riz 4 ou 5 fois, puis mettez-le dans une petite casserole. Ajoutez 25 cl d’eau. Portez à ébullition, à feu moyen, et lorsque l’eau bout, baissez le feu à doux, couvrez et laissez cuire votre riz 12-15 minutes. Il ne doit plus y avoir d’eau dans la casserole.
Dans une autre casserole, mélangez le lait et le sucre et ajoutez le riz. Là encore, portez le mélange à ébullition à feu moyen et lorsque le lait bout, baissez le feu à doux et faites cuire votre riz en mélangeant le plus souvent possible, pour que le riz n’attache pas, pendant 25-30 minutes. Le lait doit avoir réduit, épaissit et le riz doit être cuit. Ajoutez l’eau de fleur d’oranger. Mélangez.
Versez votre riz au lait dans des jolies verrines et laissez-les refroidir au moins 1h.

La crème d’orange et le montage
Dans une casserole, mélangez la fécule avec une petite quantité de jus d’orange avant de l’incorporer à la totalité du liquide. Ajoutez le sucre. Adaptez-en la quantité en fonction de la teneur en sucre de votre jus. Faites chauffer votre mélange jusqu’à ce qu’il ait bien épaissi.
Laissez-le tiédir, puis, mélangez-le, (il aura figé un peu), et ajoutez-le délicatement, à l’aide d’une petite louche, sur le riz au lait. Replacez vos verrines au frigo jusqu’à ce qu’elles soient bien froides. Dévorez !

Photos S. et M. Zakri
Les photos sont la propriété exclusive de S. Zakri et ne peuvent être utilisées sans autorisation préalable

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Un dessert qui nous fera oublier le temps de sa dégustation et préparation les misères du monde.

    Aimé par 1 personne

    1. devorezmoi dit :

      Eh ben va falloir en manger tous les jours ! Mais c’est délicieux alors…

      Aimé par 1 personne

  2. Quel beau dessert ! Merci pour la découverte !
    Bonne soirée, bises.

    Aimé par 1 personne

    1. devorezmoi dit :

      Merci Marion ! C’est toute notre enfance…

      J’aime

Répondre à marmottemarion Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s