Guimauves rose cardamome

À vos marques, prêt, partez… Faux départ ! Veuillez recommencer. Bon, ben on a raté notre épreuve guimauve. Et quand on dit ça, on ne parle pas d’une épreuve gnangnan, dégoulinante de bons sentiments, non, non, on parle vraiment de nos guimauves. La faute à pas assez de gélatine. Le truc, parce qu’il faut bien appeler ça comme ça, était à peine pris. Collant et mousseux sans tenue. Plus qu’à recommencer, parce que, héhé, pas d’autres desserts en vue. Point de vue recettes sucrées, on est toujours à la bourre. Rien d’avance. Une gestion à flux tendu ! Faut le dire, on est moins sucrées que salées. On a plus des envies de cuisine thaïe, de bouffe syrienne ou de fromages que de gâteaux ! Nos dreams gourmands, sont faits de raclettes, de curry rendang, de couscous, de kibbés… Attention spoiler dans les plats énoncés ! Bref, on a recommencé et tadam voilà nos guimauves jolies comme des guimauves et légères et fondantes comme des nuages… Hourra !!!!! Faites comme nous pâtissez, recommencez si vous avez raté, partagez, dévorez !

Ingrédients pour une vingtaine de guimauves
Temps de préparation : 15 mn – Temps de refroidissement : au moins : 2h
5 cl d’eau de rose
120 g de sucre en poudre
25 g de miel
6 g de gélatine
2 blancs d’œuf
Une pointe de colorant rose
10 capsules de cardamome
50 g de sucre glace
50 g de fécule de maïs
Huile neutre

Un thermomètre de cuisson*

Préparation
Décapsulez les gousses de cardamomes pour récupérer les petits grains. Broyez-les dans un mortier. Réservez.
Dans une casserole, mélangez 5 cl d’eau de rose, le sucre, le miel et les petits grains de cardamome. Faites cuire ce sirop et portez-le à la température de 121 °C*. Dans le même temps, faites ramollir la gélatine dans l’eau froide. Montez les blancs en neige mousseux. Hors feu, mélangez la gélatine essorée au sirop.
Versez ce mélange en petit filet sur les blancs tout en continuant à les monter.
Ajoutez le colorant en battant toujours, jusqu’à obtenir la couleur désirée et une belle meringue lisse qui forme un bec. Oui, oui, quand vous levez les fouets, au bout de ceux-ci, doit se former une pointe un peu recourbée.
Versez votre meringue dans un moule recouvert de papier sulfurisé et légèrement huilé. Saupoudrez le mélange sucre glace/fécule.
Détaillez des cubes avec un couteau légèrement huilé. Enrobez les cubes du mélange sucre/fécule en le tamisant sur toutes les faces des guimauves. Bon, le rendu n’est pas celui des guimauves industrielles, mais la texture est dingue.

* Si vous n’avez pas de thermomètre : Laissez votre sirop bouillir, au bout de 8-10 minutes, prenez un couteau et trempez le bout dans le sirop. Plongez ensuite votre couteau dans un verre d’eau froide. Puis récupérez le sirop collé sur la couteau avec vos doigts, s’il se transforme en petite perle légèrement dure, alors c’est qu’il est à bonne température, entre 118 et 120°C.

Photos S. et M. Zakri
Les photos sont la propriété exclusive de S. Zakri et ne peuvent être utilisées sans autorisation préalable

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. simone lafleuriel-zakri dit :

    Mais elles semblent très bien réussies ces jolies guimauves. L présentation aussi, très bien, bravo aussi pour les photos !

    J’aime

  2. Méla dit :

    Elles ont l’air tellement bonnes ces guimauves ! Merci pour cette très jolie recette. Belle journée

    J’aime

  3. Oh là là ! Comme elles sont jolies avec cette couleur rose tendre ! J’adore!
    Bonne journée, bises.

    J’aime

    1. devorezmoi dit :

      Merci Marion, bisettes

      J’aime

Répondre à devorezmoi Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s