Labneh –

  Ça faisait longtemps qu’on ne vous avait pas amené en Syrie. Et nous voilà, remontant les pentes escarpées de notre mémoire. Une boule se noue dans notre estomac. Ce n’est pas un oubli. Juste une façon de regarder ailleurs, de ne plus voir les ruines. De boucher nos oreilles à la prochaine catastrophe annoncée…